Traitement PRP contre le mélasma

La thérapie par plasma riche en plaquettes (PRP) dans le traitement du mélasma

Melasma - la cause des taches sur le visage

Le mélasme est une affection dermatologique chronique facile à reconnaître et ne nécessitant pas de diagnostic particulier ; il est souvent détecté par le dermatologue lors d'un simple examen clinique.

 

L'hyperpigmentation est l'un des problèmes les plus importants et les plus courants de la peau, en particulier des peaux sujettes au bronzage. Bien qu'il puisse se manifester chez les deux sexes, le mélasme touche les femmes dans 90 % des cas car elles sont génétiquement plus prédisposées.

La présence de mélasma peut être détectée à l'œil nu, car elle se traduit par l'apparition de taches pigmentées, des zones de tissu de couleur plus foncée que le teint normal de la peau qui les entoure.

 

Les petites zones où l'on peut observer une prolifération pigmentaire ont une couleur qui varie du brun au gris-brun et se trouvent principalement sur le visage.

 

Le mélasme est donc assez fréquent sur les joues, le nez, le front, le menton, la peau au-dessus de la lèvre supérieure et autour de la bouche, mais il peut également apparaître sur d'autres parties du corps fréquemment exposées au soleil, comme le cou, la poitrine et les bras.

Généralement sans danger, cette affection cutanée est due à un excès de mélanine dans la peau, le pigment brun qui donne normalement sa couleur à la peau, et qui, dans ce cas, se dépose dans des zones bien précises.

 

Bien qu'inoffensif, le mélasme peut avoir un effet dramatique sur l'apparence d'une personne, en particulier parce qu'il se trouve sur le visage et qu'il s'agit d'une imperfection courante qui est très difficile à faire disparaître avec le temps.

Qu'est-ce que le plasma riche en plaquettes (PRP)?

Le plasma riche en plaquettes (PRP) est un traitement biologique cellulaire efficace dans le domaine de la médecine orthopédique, de la médecine musculo-squelettique, de la médecine des blessures sportives et bien sûr très souvent en esthétique cosmétique, notamment dans le traitement de la chute des cheveux et le rajeunissement de la peau.

 

La raison pour laquelle la thérapie PRP est si populaire dans le traitement de la perte de cheveux et du rajeunissement de la peau est sa capacité à stimuler les follicules pileux et à promouvoir et restaurer le nouveau collagène de la peau.

En médecine musculo-squelettique, le traitement par PRP est utilisé pour traiter une variété de distorsions/déchirures, de lésions ligamentaires/dommages aux articulations, de lésions retardées, d'arthrite/dégénérescence de la planche et de rétention articulaire. La thérapie PRP est utilisée pour faciliter la réparation et la guérison des tissus endommagés. 

Le traitement PRP est une forme très courante et simple de médecine régénérative qui consiste en une procédure spéciale au cours de laquelle des facteurs de croissance bioactifs spécialisés sont extraits du sang du patient, puis concentrés et introduits dans une zone de lésions tissulaires afin de stimuler le processus de guérison, de réduire l'inflammation et de diminuer la douleur.

 

Notre sang est composé de globules rouges, de globules blancs, de plasma et de plaquettes. Ce sont les plaquettes qui libèrent des protéines de guérison appelées facteurs de croissance, et ce sont ces facteurs de croissance qui accélèrent la guérison des tissus. En augmentant le nombre de ces plaquettes, nous sommes en mesure de fournir un mélange amélioré de facteurs de croissance qui peuvent améliorer considérablement la réparation et la guérison des tissus.

PRP-Röhrchen

Comment fonctionne la thérapie par plasma riche en plaquettes (PRP)?

Au cours de la procédure PRP, le sang du patient est prélevé dans des tubes PRP et centrifugé à l'aide d'une centrifugeuse PRP spéciale afin de séparer les cellules des plaquettes et du sérum. Le plasma est ensuite injecté dans les zones souhaitées. 

Étude pilote sur le traitement du mélasme par PRP

Dans le cadre d'une étude randomisée, contrôlée par placebo, sur le traitement du mélasma par PRP, une équipe de chercheurs thaïlandais a étudié l'efficacité de la thérapie PRP chez un groupe de patients atteints de mélasma. Une cohorte de 10 femmes (âge moyen 46,2 ans) présentant un mélasme bilatéral de type mixte a été recrutée dans cette étude prospective en simple aveugle.

Les chercheurs ont injecté du plasma riche en plaquettes par voie intradermique sur un côté du visage tous les quinze jours pour un total de quatre séances de traitement, tout en injectant simultanément une solution saline sur l'autre côté (témoin). Les résultats ont été mesurés à l'aide du Melasma Area and Severity Index modifié (mMASI), du Mexameter et de l'Antera 3D.

La satisfaction des participants a été évaluée au départ et après 2, 4, 6 et 10 semaines.

Les résultats de l'étude pilote, publiés dans le Journal of Cosmetic Dermatology, ont montré que les injections de plasma riche en plaquettes étaient associées à une amélioration de l'état du mélasma dans les six semaines suivant le traitement. Le score mMASI et les niveaux de mélanine mesurés avec Antera 3D ont tous deux montré une amélioration significative du côté du visage traité avec des injections de PRP par rapport au côté témoin entre les mesures de base et celles de la semaine 6. La mesure Antera 3D a également montré une réduction du niveau moyen des rides entre les mesures de base et celles de la semaine 4. En outre, la satisfaction des patients a augmenté de manière significative pendant la durée du traitement PRP.

 

Les auteurs de l'étude ont indiqué qu'il n'y avait pas de différence entre le côté PRP et le côté témoin du visage en termes d'indices d'érythème ou de mélanine mesurés avec le Mexamètre - bien qu'il y ait une tendance à une moindre pigmentation dans le second cas. Les éventuels effets secondaires survenus pendant le traitement étaient de faible gravité et se sont résolus spontanément.

 

Les auteurs de l'étude reconnaissent les limites de leur étude, notamment : la petite taille de la cohorte, la participation de femmes uniquement, et la courte période de suivi d'un mois seulement après le traitement.

 

La dernière étude a montré non seulement une amélioration significative des symptômes du mélasme et de la satisfaction des patients associée à des injections régulières de plasma riche en plaquettes, mais aussi l'avantage supplémentaire d'une réduction des rides à partir de la quatrième semaine. Cela était "probablement dû à l'effet rajeunissant du PRP, qui a été démontré dans de nombreuses études, stimulant la prolifération des fibroblastes et du collagène et augmentant la synthèse de l'acide hyaluronique", selon les auteurs de l'étude.

Comment prévenir une rechute du mélasma après un traitement PRP réussi?

Après la disparition de votre mélasme, vous devrez peut-être continuer à traiter votre peau. Votre dermatologue peut appeler cela un traitement d'entretien. Un traitement d'entretien peut empêcher le mélasme de réapparaître.

 

Vous pouvez prévenir la réapparition de votre mélasme en portant chaque jour une crème solaire et un chapeau à larges bords.

 

Évitez de vous exposer au soleil sans protection solaire. Réduisez le temps passé devant l'écran de votre téléviseur LED, de votre tablette, de votre téléphone portable et de votre ordinateur.

 

Écoutez toujours les conseils de votre médecin et suivez scrupuleusement votre plan de traitement.

Sujets connexes

Product added to wishlist
Product added to compare.